Collection "Corps et Âmes"

Face aux corps et visages, à l'humain dans la vie, l'artiste ne peut échapper à l'attrait d'un sourire, d'un regard , d'une douleur, d'une posture et se battre pour en extraire l'étincelle d'âme…


Œuvres enrichies de Poèmes et de Vidéos

"Ma Pensée s'enfuit" - Poème de Jean-Pierre Beillard

Vissé, soudé, scellé au socle de la vie,

Immobile au cœur de mon Bronze, je vis.

Libéré de l'oppression affairiste;

Des branches, proches amies complices, m'assistent ;

Par leur sève bouillonnante ma pensée s'enfuit.

Les froides nuits d'hiver, vers mes racines, elle glisse

Les chaudes journées d'été vers des cieux infinis,

Ma pensée en vie,

Ma pensée sans bruit,

Ma pensée s'enfuit,

 

Libre!

 

© Jean-Pierre Beillard


Camille Claudel - Portrait et vidéo de son œuvre

Vénus Bashung -La chanson peinte: "Venus" d'A.Bashung

Vénus Bashung - Acrylique sur toile 80x60 - Selon la chanson d'Alain Bashung "Vénus"
Vénus Bashung - Acrylique sur toile 80x60 - Selon la chanson d'Alain Bashung "Vénus"

Le cri des femmes

Le Cri des femmes - Femmes yéménites - Jean-Pierre Beillard
Le cri des Femmes Acrylique 70x70 cm

Le cri des innocents

Le cri des innocents - Huile sur toile 80x60cm - Jean-Pierre Beillard
Le cri des innocents - Huile sur toile 80x60cm

S'il faut l'image d'une seule victime des monstres de la terreur pour réveiller des consciences timorées ou apathiques, j'ajoute modestement en traits de feu le cri ... lire la suite...

A mon frère blanc

"A mon frère blanc" - Acrylique sur toile 60x60 - Peinture Jean-Pierre Beillard
"A mon frère blanc" - Acrylique sur toile 60x60

Interprétation d'un poème «attribué» à Léopold Sédar Sanghor

 

Cher frère blanc, Quand je suis né, j’étais noir,

Quand j’ai grandi, j’étais noir,

Quand je suis au soleil, je suis noir,

Quand je suis malade, je suis noir,

Quand je mourrai, je serai noir. 

Tandis que toi, homme blanc,

Quand tu es né, tu étais rose,

Quand tu as grandi, tu étais blanc,

Quand tu vas au soleil, tu es rouge,

Quand tu as froid, tu es bleu,

Quand tu as peur, tu es vert, Quand tu es malade, tu es jaune, Quand tu mourras, tu seras gris. 

Alors, de nous deux, Qui est l’homme de couleur ?


L'Ivresse de Silène - Bacchus

L'Ivresse de Silène - Huile sur toile 80x60 (D'après bas relief en Ivoire de Gérard Van Opstal,Sculpteur Flamand 1604-1668) - Peinture de Jean-Pierre Beillard
L'Ivresse de Silène - Huile sur toile 80x60 (D'après bas relief en Ivoire de Gérard Van Opstal,Sculpteur Flamand 1604-1668)
Bacchus - Huile sur toile 80x60 (D'après mascaron, usé, d'une villa de Mers les bains) - Peinture de Jean-Pierre Beillard
Bacchus - Huile sur toile 80x60 (D'après mascaron, usé, d'une villa de Mers les bains)